Meurtre de Khadim Ndiaye : Aïda Mbacké, la dame qui avait burlé à mort son mari face à son destin

L’affaire Aïda Mbacké, la femme arrêtée pour le meurtre de son mari Khadim Ndiaye en novembre 2018, doit être délibère aujourd’hui 28 juillet. Sauf renvoi, la dame Mbacké doit faire face au juge de la Chambre criminelle de Dakar. Elle avait brûlé vif son mari sous l’emprise de la jalousie. Elle risque la réclusion à perpétuité rapporte le journal « Rewmi Quotidien ».

Détenue à la maison d’arrêt pour femmes de Liberté 6, lors de son face à face avec le juge en décembre 2018, elle avait soutenu avoir agi sous l’emprise de la colère. « Je ne sais pas exactement ce qui m’a poussée à commettre ce forfait. Je ne voulais pas le tuer. J’étais en colère parce qu’il m’a annoncé avoir pris une deuxième épouse ».

De leur côté, ses avocats avancent qu’elle n’était pas en état normal au moment de son acte et qu’elle souffrirait de troubles psychiques. Pour Me Aboubacry Barro, « ce qui reste à démontrer c’est son état mental au moment des faits. Ce qui nous poussera à demander une expertise médicale ».

Aïda Mbacké qui était en état de grossesse avancé au moment des faits avait accouché le lendemain de l’altercation dans une structure sanitaire avant d’être livrée à la police.

Laisser un commentaire