Mauritanie: les autorités ont fermé le centre de formation des oulémas

Mauritanie

Les autorités mauritaniennes ont fermé lundi 24 septembre le centre mauritanien de formation des oulémas, les érudits musulmans. Situé à Arafat, dans la banlieue sud de Nouakchott, le centre est dirigé par le prédicateur mauritanien Mohamed el Hassen ould Dedew.

 

Les autorités mauritaniennes soutiennent que le centre de formation des oulémas (ou savants en sciences islamiques) enseigne un islam radical tendant à inculquer dans l’esprit des étudiants des idéologies extrémistes.

Des accusations rejetées par le directeur du centre, Mohamed el Hassen ould Dedew. Il rappelle que l’établissement est une institution scientifique de prédication qui œuvre pour la diffusion du savoir de la charia islamique et ses applications.

Créé en 2009, il accueille près de 500 étudiants mauritaniens et étrangers, essentiellement d’Afrique de l’Ouest et d’Asie. Quarante-cinq professeurs exercent dans cet établissement. Les cours sont inspirés de la charia, la loi islamique.

Le cheikh ould Dedew s’est insurgé contre la fermeture du centre qu’il a qualifiée d’injuste. Le prédicateur, qui dirige d’autres universités coraniques à travers le pays, a reçu le soutien des principaux partis d’opposition qui ont condamné dans une conférence de presse mardi la fermeture du centre de formation des oulémas d’Arafat.

Laisser un commentaire