L’élève Saër Kébé libre, va réclamer une indemnisation

Saër Kébé

Libéré hier par la chambre criminelle de Dakar, l’élève Mbourois Saër Kébé a cependant été condamné à 3 mois avec sursis pour « menace terroriste ». Les quatre années passées en détention préventive méritent indemnisation, fait-il remarquer au micro de la RFM.

« Très content » de son acquittement pour les chefs d’accusation « d’apologie et actes terroristes » qui lui ont valu une incarcération de 4 ans, le jeune Saër Kébé « veut tourner la page et se concentrer sur l’avenir. »

Il envisage cependant d’enclencher, avec l’aide de ses avocats, une procédure d’indemnisation. Il explique que « ce n’est pas facile de passer 4 années en prison, et du jour au lendemain, on te disculpe de tous tes chefs d’inculpation. 

LAISSER UN COMMENTAIRE