Le trésor

Serions-nous ainsi complices par inadvertance ?

Suis né en région, loin, creux dans le bois. La chance, sinon le privilège, de ce lien consubstantiel avec la nature, ses racines et zénitude intrinsèque. Privilège aussi d’avoir été en contact, morveux, avec quelques nations autochtones, notamment quand mon père, enquêteur, me traînait avec lui dans ses visites sur les réserves du coin.

Me souviens d’une, en particulier, où il me laissa avec une poignée de dames algonquines, manifestement heureuses de « garder » le blondinet de cinq-six ans et de lui raconter, pendant un après-midi ou presque, une tonne d’histoires et légendes ancestrales. De faire connaître à ce ti-cul aux yeux grand ouverts de fascination, comment elles en arrivaient à produire, joliment, tel ou tel truc artisanal. Fier comme un pan, on me gratifia d’un petit totem symbolique, en bois, sculpté dans le détail et aux couleurs magiques. Pendant longtemps, sinon tout le temps, ce dernier accompagna mon enfance et adolescence, veillant en quelque sorte sur celles-ci. Me comprends.

Tôt, cette exposition à cet autre univers, simultanément convergent et distinct, m’a amené à inconsciemment saisir la beauté de l’interculture, de cette richesse présente mais évanouie du fait de cette absurde incapacité à ériger les ponts collectifs nécessaires. Trésors stupidement enfouis, donc.

Parlant de stupide : début secondaire, je crois, un genre d’événement chasse et pêche, quelques centaines de personnes en salle, avec un show avec un espèce de gros jambon auto-surnommé Yvon Crevé [sic] :

-Y en as-tu icitte qui ont du sang indien?

Quelques quidams lèvent la main.

-Moi aussi j’en ai… sur mon hood de mon char !!

S’il en fallait, la violence de l’agression prit une nouvelle ampleur par l’hilarité générale de la salle. Mes yeux de jeune ado faisaient le tour de celle-ci, voir les gueules complices. Un choc. Ils ont quoi, toutes ces bonnes gens contre les Autochtones ? Ils « nous » ont fait quoi, mettons ?

Chaque rencontre, fortuite ou prévue avec un membre issu d’une communauté ou l’autre a réconforté, au fil des ans, ma perception d’enfant, celle du trésor enfoui. Est arrivée à Métro, elle aussi comme chroniqueuse et à peu près en même temps que moi, Maïtée Labrecque-Saganash, devenue amie depuis. Chacune de nos discussions se ventilait, côté temps de parole, approximativement de la façon suivante : 90% Maïtée, 5% Bérard, 5% silence, ce dernier étant névralgique à l’assimilation de la quantité d’informations, faramineuse, que débite cette encyclopédie vivante dès lors qu’il est question des enjeux afférents à sa communautés et autres : histoire, us et coutumes, techniques de pêche, respect des aîné.es , de la terre, spiritualité, tout y passe.

Lors d’une de ces mêmes rencontres, elle s’ouvrait sur le scandale des pensionnats, là où son père s’est retrouvé après avoir été arraché à sa famille, à l’âge de six ans. Dans son cas, destination La Tuque (oui, le Québec a lui aussi activement participé à la machination). L’horreur, bien entendu, particulièrement lorsqu’il est question de feu son oncle Johnnish, mort au pensionnat de Moose Factory, en Ontario, sans que famille en soit initialement informée. À quoi bon aviser une mère de la mort de son enfant, hein?

Même si je savais partiellement l’affaire, même si Vérité et Réconciliation l’avait confirmée, reste que l’ampleur de l’horreur et de l’injustice semblait relever tout droit d’un mauvais film de science-fiction. Un génocide culturel, commis par les Canadiens, Québécois inclus, Église catho au premier chef? Wow. Par la complicité d’élus, donc la nôtre, post-Macdonald-le-facho? Faut croire.

Le surréalisme de l’affaire et ses violences rendaient l’écoute difficile. Nos ancêtres ont participé à ça, sérieux? Euh… oui. Serions-nous ainsi complices par inadvertance ? Pour l’aspect antécédents, non. Mais si l’on s’aveugle volontairement devant les découvertes, une par une, des cadavres d’enfants enfouis, ou pire encore, si l’on tend à amenuiser la portée de nos responsabilités à cet effet – en bref, si l’on refuse l’Histoire pour ce qu’elle est – alors oui, faudra se résigner à plaider coupable.

 

La suite de cette chronique de Frédéric Bédard, chercheur en droit et politologue, se trouve dans le journal MÉTRO du 07 juillet 2021 où elle est parue.

ViaJournal MÉTRO du 07 juillet 2021
SourceJournal MÉTRO
PARTAGER
Article précédentMédias: El’hadji Ndiaye de la 2STV a réussi à faire arrêter Ndiaga Ndour de la TFM
Article suivantFin de mission: Le capitaine Oumar Touré fait ses adieux à la gendarmerie et à l’armée
Le Pr Babacar Kanté, ancien juge au Conseil constitutionnel, a soutenu que l’indépendance d’un juge est fondée sur sa morale, son éthique, ses vertus et ses qualités personnelles, ajoutant qu’aucune loi ne peut garantir l’indépendance d’un juge quand il ne veut pas l’être, lors d’un atelier. KEWOULO.INFO ******************** La hausse inquiétante des crimes racistes au Canada https://www.youtube.com/watch?v=FBYpMbOfVpc ********** Le profilage racial : une réalité quotidienne à Montréal au QUÉBEC https://www.youtube.com/watch?v=6-hl_HKLUMQ ********************************************************************** « Les racistes sont des gens qui se trompent de colère. », LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR . https://kewoulo.info/quebec-noirs-autochtones-arabes-davantage-cibles-spvm/ ********************************************************************* “Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons.”, MARTIN LUTHER KING . ******* https://kewoulo.info/le-massacre-autochtone/ ********************************************************************** Intégrité (LAROUSSE.FR) DÉFINITIONS État de quelque chose qui a toutes ses parties, qui n’a subi aucune diminution, aucun retranchement : L’intégrité du territoire, d’une œuvre. État de quelque chose qui a conservé sans altération ses qualités, son état originels : Conserver l’intégrité de ses facultés intellectuelles malgré l’âge. Qualité de quelqu’un, de son comportement, d’une institution qui est intègre, honnête : L’intégrité d’un juge. ******** https://ricochet.media/fr/3517/affaire-mamadi-iii-fara-camara-une-enquete-tenant-compte-des-problemes-systemiques-simpose *********************************************************************** SOYEZ VIGILENT DANS CES "TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS GRANDS ÉTATS DE DROIT" OÙ REIGNE UN RACISME ET UNE VIOLENCE SYSTÉMIQUES ÉXUBÉRANTS ANTI-MINORITÉS RACISÉES DANS LE SYSTÉME DE JUSTICE, UN SYSTÉME DE JUSTICE QUI NE MANQUE PAS DE GÊNE DE FAIRE DE LA VICTIME RACISÉE LE BOURREAU ET LES BOURREAUX DES PACHAS. **** https://kewoulo.info/quebec-liberte-academique-droit-a-linjustice-racisme-a-violence-systemique/ *********************************************************************** Cette vision agit comme « […] un filtre inconscient de la preuve qui permettra de « monter un dossier » contre un suspect, tout en écartant, négligeant ou en supprimant des éléments de preuve tendant à innocenter ce même suspect ». Elle touche tous les intervenants judiciaires, dont les policiers et les procureurs de la Couronne, en leur permettant de fonder leurs décisions sur des raccourcis mentaux. Le « préjugé de confirmation » fait partie des mécanismes qui sous-tendent cette vision en renforçant une perception tronquée de la réalité. Sans compter que les préjugés, conscients ou non, s’infiltrent dans l’interprétation des faits et de la preuve. C’est ainsi que le racisme implicite et systémique entre en jeu, mettant en péril la notion de présomption d'innocence, principe fondamental en vertu de la primauté du droit. Panique morale et pressions institutionnelles renforçant la vision tunnel. RICOCHET.MEDIA. *** https://kewoulo.info/nulle-reconciliation-vraie-verite-genie-nucleaire-a-comprendre-sauf-manifestement-certains/ *********************************************************************** Lorsqu’un incident se produit, ces personnes se voient attribuer arbitrairement la responsabilité des torts. Ces personnes étant socialement marginalisées et stigmatisées, LA SOCIÉTÉ ET LES INSTITUTIONS SE MOBILISENT FACILEMENT CONTRE ELLES. À plus forte raison, lorsque les policiers sont soumis aux pressions médiatiques ou institutionnelles portées par les demandes du public, qui requièrent l’identification rapide d’un suspect. Cela a pour effet de renforcer la vision tunnel. On est à même de constater l’importance des garanties procédurales et institutionnelles lors de l'enquête et du dépôt des accusations. Rappelons que le procureur de la Couronne exerce UN RÔLE quasi judiciaire, QUI LUI IMPOSE DE RECHERCHER LA VÉRITÉ et non d’obtenir une condamnation. L'utilisation pondérée du pouvoir discrétionnaire est donc au cœur du système de justice pénale. Or, les procureurs ne sont à l’abri ni de la panique morale, ni des pressions institutionnelles, ni de la vision tunnel. L’histoire judiciaire nous apprend que cette vision a eu des effets dévastateurs dans plusieurs cas ayant mené à des commissions d’enquête dans les dossiers de condamnations injustifiées de Donald Marshall Jr l, Guy-Paul Morin, David Milgaard, Thomas Sophonow et James Driskell, personnes racisées (Autochtones). Dans ces dossiers, tous les procureurs de la Couronne étaient pourtant des avocats expérimentés. Fait d’autant plus inquiétant, la Cour suprême du Canada a reconnu à maintes reprises LA PRÉSENCE DU RACISME À L’ENDROIT DES PERSONNES NOIRES ET AUTOCHTONES AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ ET DU SYSTÉME DE JUSTICE PÉNALE. L’expérience des procureurs de la Couronne et le fait qu’ils occupent une haute position hiérarchique ne permettent pas d’inférer qu’ils comprennent le racisme systémique et ne les préservent pas des œillères de la vision tunnel. En 1989, la Commission royale d’enquête dans le dossier Donald Marshall Jr., un Autochtone condamné à tort pour un meurtre, avait conclu que l'enquête policière semblait avoir pour but de rechercher uniquement des éléments de preuve inculpatoire sur le meurtre et d'écarter l’ensemble des autres preuves disculpatoires. Les trois commissaires avaient conclu qu'une des raisons pour lesquelles Donald Marshall Jr. avait été reconnu coupable et avait passé onze ans en prison pour un crime qu'il n'a pas commis, c’est parce qu’il était un « Indien ». RICOCHET.MEDIA. ************************ Kocoumbo : l'Étudiant noir https://www.babelio.com/livres/Loba-Kocoumbo--ltudiant-noir/408693 ********************************************************************* SOYEZ VIGILENT DANS CES "TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS GRANDS ÉTATS DE DROIT" OÙ LE SYSTÉME DE JUSTICE A MENTI, A TRICHÉ, MENT, COMPLOTE ET TRICHE POUR NUIRE À UN NOIR ET UN ÉTRANGER (expérience chez les toubabes blancs privilégiés par leur justice des blancs complice de crimes). https://www.journaldemontreal.com/2017/04/06/affaire-fredy-villanueva-lintervention-de-la-cour-superieure-demandee ******************************************************************* Soyez vigilent dans ces "TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS GRANDS ÉTATS DE DROIT" où la police est RACISTE, RACIALISTE, SUPRÉMACISTE ET MALICIEUSE vis-à-vis des autochtones, des noirs, des arabes, et où les services de l`État dont le MINISTÈRE DE L`ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, L`ACSF ET LA POLICE RACISTE, RACIALISTE, MALICIEUSE, SUPRÉMACISTE des blancs sont mobilisés et utilisés pour détruire un noir et un étranger avec la complicité de la justice des blancs dans des crimes. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1802520/genou-spvm-police-montreal-george-floyd-enquete **************************************************************** https://www.youtube.com/watch?v=6-hl_HKLUMQ ************************************************************************* FABRIQUE DE PREUVES, MAQUILLAGE DE CRIMES, Montages, Manipulations, Combines, Mensonges, Tricherie, MOBILISATION ET UTILISATION des services de l`état dans de la criminalité, REFUS D`ALLER À UN PROCÈS OUVERT AU PUBLIC dès lors que le dossier est sale, sauvage et gênant pour La Justice "TRÈS TRÈS TRÈS INTÉGRE, TRÈS TRÈS TRÈS INDÉPENDANTE, TRÈS TRÈS TRÈS IMPARTIALE, TRÈS TRÈS TRÈS NEUTRE ET TRÈS TRÈS TRÈS ÉTHIQUE", etc. *** https://www.leral.net/CANADA-Sira-Ndiaye-se-jette-du-22eme-etage-d-un-immeuble--Suicide-ou-meurtre-la-communaute-Senegalaise-s-interroge_a11842.html ********************************************************************** VENDREDI SAINT DES FAUX TERRORISTES https://www.seneplus.com/opinions/vendredi-saint-des-faux-terroristes ********************************************************************* LA DÉFAITE DES VA-T-EN GUERRE, LA VICTOIRE DES TERRORISTES https://www.seneplus.com/opinions/la-defaite-des-va-t-en-guerre-la-victoire-des-terroristes ******************************************************************** Le concept de terrorisme est le nouvel outil colonial de l`impérialisme sur le continent africain après les génocides de l`esclavage, les massacres autochtones, les génocides de la traite des personnes noires, les génocides des peuples autochtones, les génocides de la mission civilisatrice, le chaos du libéralisme sauvage sur le tiers-monde avec des mesures imposées pour détruire le tissu économique, social et familiale des états (ajustements structurels, endettement continu et perpétuel, etc. ). Il est également devenu un outil et un instrument électoral de la GALVANISATION DE LA HAINE IDENTITAIRE sur des minorités religieuses et sur des minorités racisées. https://www.voltairenet.org/ *********************************************************************** Sur les fabriques terroristes des imposteurs pour brimer les manifestants, les activistes, les opposants, les journalistes, la vérité. TÉ ngoure diarale naléne diaxassé tarikha xi, diaxassé diné xi, diaxassé xéte xi, réye aye xalé 12-22 ans. ******************** https://oumma.com/canada-la-police-a-incite-un-couple-a-commettre-un-attentat/ ********************************************************************** Les mêmes qui sont à l`origine de la guerre en Libye, au Mali et dans d`autres régions du monde cherchent à faire la même chose en Sénégambie en conseillant le président-politicien. https://www.senenews.com/actualites/economie/regardez-cette-video-dans-laquelle-senghor-parlait-de-lexistence-du-petrole-senegalais_362308.html ************************************************************************* https://www.leral.net/CANADA-Sira-Ndiaye-se-jette-du-22eme-etage-d-un-immeuble--Suicide-ou-meurtre-la-communaute-Senegalaise-s-interroge_a11842.html ********** Canada : la police a incité un couple à commettre un attentat https://oumma.com/canada-la-police-a-incite-un-couple-a-commettre-un-attentat/ ************************************************************************* Utilisé autrefois pour discréditer les mouvements de libération nationale, le concept de terrorisme sert aujourd’hui à évacuer toute réflexion sur les raisons de l’action politique violente et les crimes perpétrés par des États. Alain Gresh . ********************* https://kewoulo.info/petit-traite-racisme/

Laisser un commentaire