Laye Diaw : « Golbert allait, tous les jours, prier sur sa tombe »

Journaliste sportif au Groupe futurs médias, Abdoulaye Diaw a rendu un hommage à Alioune Badara Diagne décédé, ce vendredi, à l’âge de 79 ans. « Nous partagions la même passion qu’est le football. Notre compagnonnage était empreint d’amitié. C’était mon grand-frère. Il avait le plaisir de passer la journée à la radio Saint-Louis. C’est un véritable soldat du travail », a-t-il affirmé.
Avant de soutenir :  » Saint-Louis a perdu aujourd’hui son soldat. Nous avons perdu plus qu’un confrère, plus qu’un ami. Golbert, c’est une grosse perte pour nous tous. Il allait, tous les jours, prier devant cette maison qui se trouve être aujourd’hui sa dernière demeure qui est sa tombe ».
Abdoulaye Diaw de laisser entendre que le défunt restera un homme éternel. « Il n’existe pas quelqu’un de plus fidèle que Golbert Diagne en amitié », dit-il.

Laisser un commentaire