Me Abatalib Guèye : « Golbert ne respirait que pour Saint-Louis et lui a consacré toute sa vie »

Alors que le Sénégal n’a pas encore fini de pleurer Pape Diouf, voilà qu’un autre monument de la presse sénégalaise tire sa révérence. Alioune Badara Diagne Golbert s’est éteint aujourd’hui à Saint-Louis.


Pour l’ancien président de la Linguère de Saint-Louis et ancien président de la Fédération sénégalaise de football, Me Abatalib Guèye, Golbert Diagne a consacré toute sa vie pour Saint-Louis, cette ville qui a perdu l’un de ses plus illustre fils.


« C’est Saint-Louis qui perd l’un de ses fils les plus dignes, les plus illustres. Golbert est connu pour son amour pour Saint-Louis, il ne parlait que pour Saint-Louis, il n’agissait que pour Saint-Louis, il ne respirait que pour Saint-Louis et ceci sans concession. Il pouvait tout pardonner sauf lorsqu’on écorche Saint-Louis. Et il a été de tous les combats. Personnellement je perds à la fois un ami, un confident. Ma défunte mère m’avait confié à Golbert et jusqu’à son dernier souffle il n’a pas cessé de prendre soin de moi », a soutenu Abatalib Guèye.


Selon lui, Golbert avait un amour exceptionnel pour sa ville natale. Toutes les fois que Saint-Louis avait besoin de lui, il était présent.
« Dans tous les combats, il était présent, quand on faisait une marche pour les infrastructures de Saint-Louis, il était devant. Aujourd’hui, Saint-louis est attristée parce qu’elle a perdu une figure emblématique ».
Me Abatalib Guèye de se rappeler : « durant le Ramadan, il faisait des rassemblements les plus significatifs pour des lectures de coran. Que la terre de Saint-Louis lui soit légère et que le Bon dieu l’accueille au paradis ».

Laisser un commentaire