Groupe Liberté et Démocratie: « Ce poste revient de droit au PDS « Decroix

Groupe Liberté et Démocratie

Avec la décision de Me Madické Niang de lâcher le poste, conséquence de sa brouille avec Wade, tout le monde se demande qui sera le futur président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie. Les conjectures vont bon train.

Mais une chose est sûre: ça ne sera pas Mamadou Diop Decroix (AJ). Ce dernier a mis une croix sur le siège. Et pour cause. À ses yeux, la présidence du groupe doit rester une propriété du Pds, qui est majoritaire dans la coalition de l’opposition à l’Assemblée nationale.

«En politique aussi, il faut être raisonnable, pose-t-il dans un entretien avec L’Observateur. Dans ce groupe parlementaire, le Parti démocratique sénégalais compte 12 députés et n’occupe ni le poste de vice-président de l’Assemblée, actuellement détenu par le président Pape Diop de Bokk Gis Gis, ni celui de la seule commission que le groupe détient par le biais de Mamadou Lamine Diallo de Tekki. Il ne reste donc que la présidence du groupe et vous voulez que quelqu’un d’autre (qu’un Pds) la prenne ?»

Le secrétaire général d’AJ martèle : «Que va-t-il donc rester au Pds, qui pèse 63% des effectifs du groupe ? Non ! Ce n’est pas décent. C’est cela ma position. Si le Pds me le propose, je déclinerai pour les raisons que je viens de vous indiquer.»

Laisser un commentaire