Grève des transporteurs : 30 milliards perdus en 48h (Economiste)

Des chiffres qui interrogent. Rien qu’en 48h de grève des transporteurs, l’ardoise pour l’économie nationale atteindrait donc une trentaine de milliards de nos francs. En effet, selon l’économiste Kadialy Gassama, ce mouvement d’humeur a provoqué le ralentissement du fonctionnement de la machine économique de notre pays « d’une amplitude quasiment de 60 % du PIB journalier, autour de 30 milliards de FCFA, traduisant un net recul de la croissance économique pour cette période ».

« Le Sénégal a subi une perte de 30 milliards de francs soit 60% du PIB journalier», Kadialy Gassama

Selon le spécialiste des questions économiques, Kadialy Gassama, la grève de 48 heures des transporteurs privés a provoqué le ralentissement assez sensible du fonctionnement de la machine économique de notre pays. Un ralentissement « d’une amplitude quasiment de 60 % du PIB journalier, autour de 30 milliards de FCFA, traduisant un net recul de la croissance économique pour cette période ».

Le Directeur général du Marché central au poisson assure en effet, dans les colonnes du journal Le Témoin que le fonctionnement du secteur industriel et du secteur tertiaire « a été sérieusement affecté à cause du défaut de transport des hydrocarbures, de l’enlèvement des marchandises au port, du non transport du ciment et des matériaux de construction, du défaut de mobilité pour les travailleurs et de la baisse de l’activité dans les marchés pour les échanges commerciaux, la conservation et la redistribution »

Laisser un commentaire