Grève de la faim de Adama Gaye : le communiqué très « bizarre » de l’administration pénitentiaire

Grève de la faim de Adama Gaye : le communiqué très "bizarre" de l'administration pénitentiaire

La grève de la faim du journaliste Adama Gaye a débuté lundi 9 septembre, selon ses avocats. L’administration pénitentiaire a sorti un communiqué, non pour démentir l’information, mais pour informer que le détenu, pour offense au chef de l’Etat, a commencé à s’alimenter correctement depuis le 10 septembre. Soit 24 heures après l’annonce de sa diète.

« Plusieurs organes de presse ont annoncé le lundi 9 septembre que Monsieur Adama Gaye (…) avait entamé une grève de la faim pour protester contre son arrestation et ses conditions de détention. L’Administration pénitentiaire tient à informer l’opinion publique que monsieur Adama Gaye s’alimente correctement depuis le 10 septembre », peut-on lire dans le communiqué.

On cherche encore le démenti…

Grève de la faim de Adama Gaye: le communiqué très bizarre de l'administration pénitentiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE