Golf Sud : Aida Sow Diawara provoque la colère des jeunes d’un mouvement en donnant 10.000 FCFA pour la réfection des rues

Golf Sud : Aida Sow Diawara provoque la colère des jeunes d’un mouvement en donnant 10.000 FCFA pour la réfection des rues

La mairesse de Golf Sud, Aida Sow Diawara, ne finit pas de faire parler d’elle-même dans sa commune. Elle vient de provoquer la colère des jeunes du Mouvement And défar Golf Sud, en leur donnant 10.000 FCFA pour la réfection et l’embellissement des rues principales.


Quand l’autorité municipale brille par son incapacité et son insensibilité vis-à-vis du vécu de ses administrés, ces derniers prennent leur responsabilité. C’est ainsi que des jeunes ont décidé de faire la réfection et l’embellissement de la rue principale qui mène au Cinéma de l’Unité 3 des parcelles assainies.


Tout d’abord, c’est l’état de délabrement de cette voie, transformée en dépotoirs, qui a poussé des mouvements comme l’Association pour le développement de l’Unité 4 et And Defar Golf Sud à prendre à bras le corps ce problème, sans l’aide, bien sûr, des autorités municipales. 


Malgré le coût de l’investissement humain et matériel nécessaire à la réalisation de ce projet, Madame Aida SOW DIAWARA, mairesse de Golf Sud, n’a daigné de débourser que 10.000 FCFA en guise de « soutien moqueur » à ces jeunes, ne les croyant sans doute pas capables de relever un tel défi.


Pour lui prouver qu’il ne s’agissait pas d’une gageure, ces jeunes, par leur engagement, ont fait honte aux autorités municipales. Aujourd’hui que cette voie publique est presque complètement rénovée grâce aux cotisations de quelques habitants qui ne supportaient plus cette désolante image de leur quartier, sans gêne, les autorités de la mairie se lancent dans une récupération politique de cette belle initiative des jeunes de la Première Tranche (de l’unité 1 à 6). 


Afin que nul ne l’ignore, ils font savoir, qu’en dehors des 10.000 FCFA qu’ils ont acceptés presque par pudibonderie, les autorités municipales, aujourd’hui comme avant, n’ont jamais eu de la considération pour les populations de cette localité. Prêts à perpétuer cette initiative, And Defar Golf Sud et ses collaborateurs sollicitent l’appui matériel des bonnes âmes de ce pays, afin qu’ils l’étendent sur l’ensemble de la ville de Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE