Gambie: Fin de garde à vue pour les proches de Jammeh, Le général Bara Colley déféré au parquet

Gambie

Fin de garde à vue pour les proches du président Yahya Jammeh à Dakar. Le photographe comme les militaires ont été remis en liberté tandis que le général Bora Colley est emprisonné et continue d’être considéré comme une mine d’informations pour les renseignements sénégalais.

 

Après la longue garde à vue subie par le général Bora Colley entre les mains des militaires et policiers sénégalais, le patron des Jungulars gambiens a été présenté au parquet sénégalais. Il est poursuivi des chefs d’accusation d’atteinte à la sûreté de l’Etat, d’association de malfaiteurs et de complot. Il est actuellement placé sous mandat de dépôt à Dakar. Et pourrait voir son dossier se corser si l’Etat gambien décidait de le poursuivre pour désertion: un militaire n’ayant pas le droit de quitter son pays sans autorisation expresse.

Contrairement au général, le photographe attitré du président déchu de Gambie comme le capitaine Ousman Jallow et le major Muhammed Sambou, -tous deux affectés à la garde rapprochée du couple Jammeh- ont été remis en liberté et ont rejoint leur pays. Après la signature de l’accord de sortie de crise entre la CEDEAO et le président Yahya Jammeh, ces militaires avaient été désignés pour accompagner le président dans son exil.

Mais, pour des raisons inconnues -pour le moment-, ils ont été débarqués à Conakry, dans la capitale guinéenne où l’avion a fait escale- et se sont vus remettre 1000 dollars américains; à charge pour eux de rejoindre la Gambie.

C’est à leur arrivée -au poste frontalier sénégalais- qu’ils ont été interpellés et remis à la police sénégalaise qui les a acheminés à Dakar « en vue de mieux comprendre le fonctionnement du clan Jammeh et espérer tirer le maximum d’informations sur ses relations avec le MFDC« , le mouvement insurrectionnel qui mène une lutte armée dans le sud du Sénégal depuis 34 maintenant.

Quant au général Bora Colley s’il  intéresse tous les services sénégalais de renseignements, c’est du fait de son statut de proche parmi les proches du Babiili Mansa. Aussi, parce qu’il est le patron de la garnison de Kanilaï, l’antre du dernier roi de Gambie. Une garnison qui n’a pas encore livré tous ses secrets et d’où sont partis des combattants du MFDC venus prêter main forte aux fidèles de Yahya Jammeh au cas où Yahya Jammeh serait attaqué militairement.

Laisser un commentaire