Le film de la sortie de prison de Luc Nicolaï

Le promoteur de lutte Luc Nicolaï fait partie des 674 détenus graciés par le chef de l’État à la veille de la fête de Tabaski.
Le journal L’Observateur revient, dans sa parution de ce lundi, sur les minutes de sa sortie de prison.
Il est 15h 30 mn, ce jeudi 30 juillet 2020. Luc s’est levé, a fait ses affaires et a voulu s’échapper de la prison comme on sortait d’un simple squat.
L’enfant de la Petite Côte s’est présenté à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès sans sa lettre de notification de sortie.
Il a été rattrapé par la manche pour le ramener à la réalité du protocole de levée d’écrou.
Luc Nicolaï est revenu sur ses pas pour rencontrer le régisseur de prison dans son bureau.
Il reçoit son ticket de sortie et est autorisé à franchir la porte métallique que lui ouvre un garde pénitentiaire.
D’un pas pesant, le promoteur se dirige lentement vers la voiture noire (4X4).
Les détenus qui étaient dehors l’apostrophent pour qu’il les conduise à Mbour.
«Je ne vais pas directement à Mbour», répond-il, avant de s’engouffrer dans sa voiture et disparaître.

Laisser un commentaire