Explosion des ventes du roman Diary Sow : L’Harmattan se frotte les mains

Depuis la disparition de la jeune étudiante Diary Sow , les curieux se sont empressés d’aller acheter son roman « Sous le visage d’un ange ». Même si les chiffres ne sont pas connus, la vente du roman a connu une véritable hausse depuis le début de sa disparition.

les propos recueillis

Nombreux ont été ceux qui ont trouvé des similitudes dans la vie du personnage principale et celle de l’étudiante qui fréquentait le prestigieux lycée Louis le Grand où elle était inscrite en deuxième année de prépa pour Polytechnique. Pour Seignane Ndiaye, responsable de la promotion à la maison d’édition l’Harmattan, les ventes du roman « sous le visage d’un ange » ont connu une hausse.

Selon les propos recueillis par Les Echos, « beaucoup ont trouvé qu’il y’avait des ressemblances entre l’histoire du personnage et la disparition de Diary Sow et dès le début de l’affaire, ils ont voulu avoir le livre pour mieux comprendre la disparition de Diary Sow » d’après Seignante Ndiaye.

Qu’en est-il des chiffre de vente? « Je ne pourrai pas m’avancer là-dessus. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a une hausse » se limite-t-il à dire. Non sans ajouter que : « gérant en même temps le numéro WhatsApp de la maison d’édition l’Harmattan, je reçois pas mal de messages et d’appels de personnes qui souhaitent acheter le livre. Mais les chiffres exacts de la vente du roman, nous ne pouvons pas les communiquer pour le moment».

PressAfrik

Laisser un commentaire