En réalité, le véritable enjeu dans cette affaire, n’est pas ce que le droit en dit, mais plutôt l’ application sans faille de ce droit. (Balla Sow FAYE)

En réalité, le véritable enjeu dans cette affaire, n’est pas ce que le droit en dit, mais plutôt l’ application sans faille de ce droit.

Cette affaire est très complexe, parce qu’ elle menace la stabilité du pays.

Il faut tristement quand même se rendre à l’évidence, qu’une affaire privée aujourd’hui, menace la stabilité d’un pays comme le Sénégal, qui est censé être un État de droit.

 

La légalité, autrement dit, l’État de droit est le principal garant de la stabilité d’un pays, d’une nation.

 

La première institution de ce pays, en l’occurrence le Président de la République du Sénégal doit aujourd’hui réagir fortement pour garantir la stabilité de la nation la stabilité sociale, la stabilité du pays.

Soit l’institution présidentielle est impliquée dans cette affaire, ce dont je doute fortement, dans ce cas de figure, le Président de la République lui-même a enfreint son serment constitutionnel et ce sera au peuple de s’appuyer sur la légalité constitutionnelle pour rétablir la stabilité du pays.

 

Soit le Président de la République est étranger à tout cela et il doit alors, sans délai, impérativement, avec détermination, s’appuyer toujours sur cette légalité constitutionnelle, adopter une posture forte, pour garantir la stabilité de la nation, la stabilité du pays.

Maintenant, cela dit,

L’état de droit au Sénégal a besoin d’être conforté par un pouvoir judiciaire fort et indépendant, dont le lien de confiance aura été rétabli entre ce système judiciaire, cette justice et les populations.

Les deux chantiers prioritaires au Sénégal sont aujourd’hui le rétablissement de l’État de droit et l’assainissement des médias.

Ces chantier sont des  chantiers patriotiques et non politiques.

La grossière erreur serait de penser que les politiques peuvent ou doivent changer les choses.

Tout homme politique qui n’impliquerait pas dans ce processus profond de changement les populations et les placerait au cœur du processus, n’aura rien compris et son action sera vouée à l’échec

Le Sénégal mérite mieux.

 

Balla Sow FAYE.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire