Elections légilatives: Macky réitére ses propos Aliou sall ne dirigera pas la liste de benno bokk yaakar au niveau de guédiawaye

Macky Sall président de la république et chef du parti alliance pour la république (APR) a reçu ce dimanche Aliou Sall. Une rencontre qui a permis aux deux frères de revenir sur  les élections législatives à venir. Le chef de l’Etat affirme qu’il ne veut pas qu’Aliou Sall dirige la liste de Benno Bokk Yakaar au niveau de Guédiawaye. 

 

   Le président de la république Macky Sall a reçu ce dimanche son frère Aliou Sall, actuel de  maire de Guédiawaye, commune situé la banlieue dakaroise. Occasion  pour le président Sall, de montrer sa position lors des législatives de juillet prochain et de surtout rappeler son désir de conduire la liste de Benno Bokk Yakaar lors de ces législatives. 

Cette position de son grand-frère de Président est acceptée par le coordonnateur de la coalition présidentielle dans sa contrée. Refusant d’aller outre la décision du chef de file de son parti car, affirmant à qui veut l’entendre, qu’il n’était pas question de mettre son frère mal à l’aise, surtout face à une opposition qui lui prête le désir de mettre son frère à la tête de l’Assemblée nationale. 

Mais, la posture de Macky Sall est toujours réfutée par la base de Guédiawaye qui fait miroiter  la menace d’un vote-sanction lors de ces joutes électorales ou à défaut, de présenter des listes parallèles. Position partagée par les Pikinois qui eux aussi, ont vu leur maire Abdoulaye Thimbo, être freiné par ses liens avec le chef de l’Etat. 

Reste à savoir si Macky Sall ira au bout de sa logique, lui qui avait martelé lors de la Conférence des leaders de Benno Bokk Yakaar (BBY) qu’il présidait ce samedi,  qu’il sanctionnerait ses partisans qui présenteraient des listes parallèles.

Pressafrik

Laisser un commentaire