Diourbel: un commerçant viole une fille sous prétexte de la prendre comme 2e épouse

Diourbel: un commerçant viole une fille sous prétexte de la prendre comme 2e épouse

Son plaisir qui n’aura duré qu’une poignée de secondes, va lui coûter très cher. C. Dieng puis que c’est de lui qu’il s’agit, est domicilié au quartier Darou Salam de Touba. En effet, il a été reconnu coupable de viol devant le Tribunal correctionnel de Diourbel et condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme et un million et demi d’amende, selon le quotidien Les Echos

Marié et père de cinq enfants, C. Dieng a été reconnu coupable du délit de viol ce jeudi par le tribunal correctionnel de Diourbel et encourt 5 ans ferme.

Le Jeudi 8 mars 2018, date à laquelle la communauté internationale célébrait la journée mondiale de la femme, C. Dieng se rendait chez A. Gaye, une jeune femme âgée de 19 ans dont il connait la mère depuis plusieurs années. Sa motivation, selon lui, était de demander la jeune en mariage comme une seconde épouse.

A. Gaye dit avoir rejeté sa proposition parce qu’elle voulait poursuivre sa formation. Le lendemain vendredi, selon la victime du viol, C. Dieng l’a trouvée dans sa chambre et l’aurait fait inhaler de force un produit avant de la violer.

Laisser un commentaire