« Dépénalisation de l’homosexuel » : La colère de l’imam Alioune Ndaw face aux propos de Macky Sall

Les propos tenus par le président Macky Sall sur la dépénalisation de l’homosexualité semblent être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Au lieu de calmer les militants de la criminalisation, c’est l’effet contraire qui s’est produit. Le célèbre Imam Ndaw, inculpé pour terrorisme en 2018, a rappelé au chef de l’Etat leur détermination à combattre cette pratique.

« Le musulman est celui qui pose des actes dans la clairvoyance. Il doit avoir un objectif clair avant d’entamer quoi que ce soit. Tel est le combat du collectif And Sam Djiko yi », a dit l’Imam Ndaw, dans une interview.

S’adressant au chef de l’Etat, Imam Alioune Ndaw a tenu à lui rappeler que l’association « And Sam Djiko Yi » ne demande pas la dépénalisation ou ni pénalisation de l’homosexualité. « Le pays ne vous appartient pas, ça appartient à tous les Sénégalais. Tu as vécu plus de 50 ans alors qu’on ne t’a jamais appelé Président de la République. Et, bientôt, tu n’entendras plus ce nom mais il sera collé à une autre personne ».

Il a invité le chef de l’Etat à « bien faire les choses qui nous lient avec notre seigneur et avec les citoyens », tout en le mettant en garde contre tout ce qui va á l’encontre de la volonté des Sénégalais.

« Nous nous battons contre un agenda que vous connaissez bien. Un agenda GPA (Gestation pour autrui), EPU (Examen périodique universel). Vous connaissez très bien cet agenda. On continuera à combattre cet agenda que tu sois président de la République ou pas », a promis l’imam.

« Cet agenda, a-t-il renseigné, « on ne le combat pas pour votre personne, mais on le fait pour notre seigneur et pour la communauté. Parce qu’on connait les conséquences des LGBT ».

Par ailleurs, le religieux a invité ses camardes imams et oulémas qui ont été reçus au Palais jeudi soir, à rencontrer es autres Imams qui luttent pour la même cause. Il a demandé aux Sénégalais d’avoir un esprit critique, ajoutant que « le combat vient de commencer et va continuer ».

Lors d’une rencontre avec les Imams et Oulémas du Sénégal jeudi, le président de la République Macky Sall a déclaré que « l’homosexuel ne sera jamais dépénalisé au Sénégal, tant qu’il sera à la tête du pays », alors que le collectif And Sam Djiko Yi lui demande de criminaliser l’acte.

Laisser un commentaire