Communiqué de presse de Ousmane BOB, candidat au poste de coordinateur de la DSE France

Communiqué de presse de Ousmane

Je condamne tout achat de conscience des militants

Nous sommes 8 à 9 candidats à vouloir diriger la DSE de l’APR en France. Je m’inscris dans
une logique de transparence, de démocratie participative et surtout c’est l’occasion de poser le débat interne pouvant amener les militants de l’APR à une meilleure organisation pour la réélection du président Macky Sall en 2019.
Ils étaient où les candidats quand la DSE faisait le tour de la France pour installer les sections dans les coins les plus reculés de la France. 42 sections ont été installées depuis juin 2014.
Ils étaient où les candidats quand La DSE mobilisait les militants pour s’inscrire sur les listes électorales. C’est grâce à la volonté des militantes et des militants engagés que la
mobilisation a été réussie.
Ils étaient où les candidats quand je dénonçais le manque de transparence et de générosité
dans l’accompagnement des sections et leur soutien aux événements politiques.
Ils étaient où les candidats quand les militants cherchaient à rencontrer leur président de
parti. Être responsable politique, c’est déplacer son calendrier politique et se mettre à la
disposition des militants.
Il ne s’agit pas de payer des publications de soutien pour masquer l’histoire de l’Alliance
Pour la République en France. Le parrainage permet à une personne d’être candidat. Le vote permet de départager démocratiquement des candidats. Je condamne tout achat de
conscience des militants. C’est la principale raison de la pauvreté de notre pays depuis 1960.
C’est pourquoi j’invite les militants à ne pas se tromper. Je n’ai aucun doute sur la maturité
des coordinateurs de sections. J’invite les militants de l’APR à remodeler notre engagement
politique et notre conduite sur d’autres valeurs et de donner la priorité à la qualité, au seul
mérite et à l’intérêt général.
Que ceux qui détiennent une parcelle de pouvoir et en abuse ou qui s’enrichissent en foulant au pied les règles d’éthique, se le disent bien, ils n’inspirent aucun respect aux autres sénégalais.
Ousmane BOB
Responsables des élections
DSE – APR France

Laisser un commentaire