CNG : « Pourquoi j’ai intégré le comité » Yékini

CNG

Lutteur retraité, Yékini, avec d’autres anciens champions, a intégré le Comité national de gestion (Cng) de la lutte. S’il a accepté d’être coopté par le ministre des Sports dans l’équipe d’Alioune Sarr, le président de l’instance, c’est pour aider la discipline, qui présente en ce moment un visage pâle, à retrouver très vite des couleurs.

« Aujourd’hui tout le monde est d’avis que la lutte traverse une période difficile. Alors qu’elle doit dépasser ce genre de difficultés et retrouver l’élan qu’elle procurait au monde sportif pour ne pas dire aux Sénégalais. C’est pour cette raison que des acteurs, comme moi et d’autres, ont été choisis pour aider au développement de la discipline. Et c’est pour cette raison que j’ai accepté de rejoindre ce comité. »

Yékini est d’avis que pour atteindre ses objectifs, le Cng « gagnerait à s’impliquer davantage dans l’organisation des combats de lutte » et à « revoir le règlement » de la pratique de la disciplines sous toutes ses formes.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire