DAKAR ET BANJUL POUR UNE COOPÉRATION INCLUSIVE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ

DAKAR ET BANJUL POUR UNE

0

Dakar, 16 août (APS) – Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a soutenu mercredi à Dakar, que le Sénégal et la Gambie vont travailler pour rendre « beaucoup plus inclusive » leur coopération en matière de sécurité.

« Nous travaillerons à ce que cette coopération en matière de sécurité soit beaucoup plus inclusive avec nos frères de la Gambie », a-t-il dit à l’issue d’une visite à l’Ecole nationale de Police en compagnie de son homologue gambien.
Le ministre gambien de l’Intérieur, Mai Ahmad Fatty, à la tête d’une forte délégation, séjourne à Dakar pendant deux jours. Les deux parties ont eu une relation de travail ce mercredi axée sur la sécurité.

Selon Abdoulaye Daouda Diallo, cette visite à l’Ecole nationale de police est une façon d’inviter la Gambie à venir partager avec le Sénégal quelques expériences pour permettre aux forces de sécurité de mieux assurer la sécurité des deux pays.

« C’était une occasion de leur montrer ce qu’on est entrain de faire en vue de les inspirer », a-t-il fait valoir.
Cette visite a permis également de voir les fondamentaux de la pratique policière, qui va de la formation académique jusqu’à la formation professionnelle.
« Nous avons eu à revisiter l’essentiel de la police en termes de sécurité de façon générale », a souligné le ministre de l’Intérieur, soulignant que « beaucoup d’efforts sont entrain d’être déployés par la police en matière de lutte contre le terrorisme, de la sécurité (…) ».
Abdoulaye Douada Diallo a également estimé qu’en matière de lutte contre le terrorisme, le partage d’informations demeure l’une des conditions pour anticiper les choses.
« Notre souci, c’est de voir comment nous allons partager les informations ensemble afin de faire en sorte que nous ne soyons pas surpris », a-t-il noté.
« Le Sénégal a un standard international en matière de sécurité, ce qu’on a vu ici, nous intéresse beaucoup, notamment l’assimilation qui a été très impressionnante », a pour sa part indiqué le ministre gambien de l’Intérieur, Mai Ahmad Fatty.

AMN/OID/ASB

Laisser un commentaire