Casamance : Le MFDC invite l’armée à arrêter les bombardements

Casamance : Le MFDC invite l’armée à arrêter les bombardements

Le mouvement séparatiste de la Casamance serait-il en position de faiblesse ou serait-il au point de capituler devant l’armée après ses intenses bombardements sur ses bases situées dans le sud du département de Ziguinchor?

Tout porte à le croire après le communiqué rendu public hier, dimanche 7 février 2021 en fin de journée par la base rebelle de Diakaye située dans la commune de Diagnaky, dans le département de Bignona, placée sous le commandement du chef rebelle Fatouma Coly.

«Nous, commandant du Couvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) du front nord de Diakaye et l’ensemble des commandements avons constaté, avec regret, la recrudescence de la violence en Casamance précisément dans le sud avec les bombardements de l’armée sur les bases des rebelles», renseigne le communiqué paraphé le 07 février 2021.

«Diakaye reste fidèle à ses engagements de vouloir régler le conflit casamançais par le dialogue et la négociation. Pour cela, nous invitons l’Etat du Sénégal à arrêter les bombardements», a conclu le chef de guerre du maquis de la base rebelle de Diakaye, Fatouma Coly.
avec igfm

Laisser un commentaire