Casamance: Macky décrète la suspension de toutes les autorisations de coupe de bois

Casamance: Macky décrète la suspension

Le chef de l’Etat a réagi à la tuerie de Boffa-Bayotte en Casamance pour condamner cet acte qui a coûté la vie à 15 personnes dans le sud du pays présentement dans une situation de ni guerre ni paix.

En réunion du Conseil des ministres, Macky Sall a demandé au gouvernement de «diligenter dans les meilleurs délais toutes les enquêtes nécessaires en vue de mettre la main sur les auteurs directs de cet acte et leurs complices; personnes qui seront recherchées, arrêtées, jugées et punies par la loi à la hauteur de leurs forfaits odieux».

 

En outre, indique le communiqué dudit conseil, le chef de l’Etat demande aux forces de défense et de sécurité «d’engager tous les moyens requis afin de neutraliser durablement toutes les bandes armées qui sévissent sur l’ensemble du territoire national». Aussi, somme-t-il le gouvernement de «suspendre jusqu’à nouvel ordre, toutes les autorisations de coupe de bois et de procéder sans délai à la révision du Code forestier».

 
Enfin, le chef de l’Etat réaffirme son option fondamentale de consolider, par le dialogue inclusif avec l’ensemble des acteurs et le développement économique participatif, la dynamique consensuelle de paix entretenue dans la région naturelle de Casamance depuis son avènement à la magistrature suprême en avril 2012, conclut le texte.

Laisser un commentaire