Bignona : Le chef de village de Dombondir et son neveu tués par des hommes armés

Bignona

Le chef de village de Dombondir, Abdoulaye Sagna, et son neveu Seyni Sagna ont été tués ce lundi vers 14 heures. Ils ont été attaqués à coups de machettes par six assaillants supposés appartenir au Mouvement démocratique des forces de Casamance (Mfdc).

Ces derniers, a appris Seneweb de bonnes sources, voulaient s’emparer du troupeau de bœufs que gardait le vieux Abdoulaye Sagna (62 ans). Ce dernier s’est opposé et les malfaiteurs lui ont ôté la vie.

Son neveu, arrivé sur les lieux au mauvais moment a voulu, lui aussi, s’opposer aux voleurs. Il a subi le même sort que son oncle.

Les corps sans vie d’Abdoulaye Sagna et de Seyni Sagna ont été déposés à l’hôpital régional de Ziguinchor pour les besoins de l’autopsie. Selon Source A la gendarmerie, qui a ouvert une enquête, aurait réussi à arrêter un suspect.

Le drame s’est produit à Dombondir dans l’arrondissement de Kataba 1 à 17 kilomètres de Diouloulou. Cette partie du département de Bignona, adossée à la Gambie, serait encore classée Zone rouge, c’est-à-dire exposée aux attaques armées.

5 Commentaires

  1. Où sont nos gouvernants? Au moment ou la pop se fait tuer, ils ne cherchent qu’à se faire élire. Et notre sécurité? Vous en dites quoi? Allez vous pouvoir dormir la conscience tranquille ? Nous vous avons mis là pour notre sécurité. Ou êtes vous?

Laisser un commentaire