Basket : Abdourahmane N’Diaye « Adidas » fait de graves révélations : « ils m’ont envoyé un contrat…»

Basket : Abdourahmane N’Diaye "Adidas" fait de graves révélations : « ils m’ont envoyé un contrat...»

Evincé de son poste d’entraîneur national des « Lions » du basket à un mois de la Coupe du monde, Abdourahmane Ndiaye « Adidas », en conférence de presse ce vendredi 02 août 2019, est revenu, sans ambages sur les vraies raisons de son limogeage. 

« Depuis longtemps, ils (la fédération de basket et le ministère des Sports) étaient dans une stratégie de séparation et non de reconstruction. Du mois de février à juillet, Ils n’ont pas parlé de mon contrat,  ni avec moi. Le président de la fédération de Basketball m’ignorait à un certain niveau que mon staff s’inquiétait. Huit mois,  je suis resté sans qu’on me paye mes indemnités et mon salaire et pourtant je n’ai rien dit», révèle « Adidas ».

On m’a envoyé par mail un contrat où je devais être l’entraîneur de l’équipe féminine 

La goutte qui a fait déborder le vase, est que depuis 5 mois, le coach attend l’appel des dirigeants vu qu’il opérait  sous le régime de la pige. Mais le déroulement sur la supposée négociation d’un contrat a surpris le coach. Lundi dernier, le jour du tirage de l’Afrobasket féminin, on m’envoie un mail, pour me signifier un contrat d’une durée de 2 ans 3 mois. Et je pense que j’ai le droit de le soumettre à mon conseiller juridique.  Mais à ma grande surprise j’ai constaté que je devais être coach de l’équipe féminine et non masculine. Et l’entraineur doit publiée la liste de ses joueuses sélectionnés et je me suis dit que cela c’est pour Cheikh Sarr. Autre chose qui m’a le plus indigné, est que l’entraineur doit s’abstenir de toute déclaration devant la presse pour ne pas ternir l’image du Sénégal et de la fédération », regrette -il. 

« C’est comme ça que les choses se sont passées, je l’ai dit qu’il faudra revoir, la clause portant sur la presse, et d’ajouter une supervision de mes joueurs. Et comme j’ai pas eu de réponses venant d’eux, mardi, j’ai appelé mon staff pour commencer le travail, au moins qu’on soit dans l’action, on publiera notre liste.  Mais pendant ce temps le président a contacté un autre entraîneur. C’est comme çà que j’ai su mon limogeage. ils m’ont envoyé un mail, tard dans la nuit, pour me le dire. » 

LAISSER UN COMMENTAIRE