Nébuleuse autour de l’octroi de 37 ha à Malika : Talla Gadiaga a-t-il rejoint l’Apr pour sauver sa peau ?

    Nébuleuse autour de l’octroi de 37 ha à Malika : Talla Gadiaga a-t-il rejoint l’Apr pour sauver sa peau ?

    « C’est la casse du siècle »selon nos confrères de Dakaractu dans le collimateur de la justice, depuis août 2015, à la suite d’une plainte d’un mouvement de la société civile dénommé Club Sénégal développement durable, le maire libéral de Malika a été reçu vendredi passé, en grande pompe, par le chef de l’Etat.

    Ainsi, Talla Gadiaga, inamovible édile depuis 2002, a été invité par le maître de céans à rejoindre l’Alliance pour la République. Une demande suivie de capitulation en rase campagne, puisqu’il nous est revenu que le maire et ses accusateurs ont été entendus par le doyen des juges deux jours avant cette réception au palais, après que la section de recherches de Colobane est bouclé son enquête sur une bamboula foncière mettant en cause des membres du conseil municipal et leurs acolytes affairistes.

    Cette transhumance est reliée à une autre incongruité : Macky Sall aurait cédé 37 ha sur la partie du Littoral jouxtant la nouvelle Vdn, sur la superficie de Malika, alors qu’il n’est pas encore rendu public un décret, publié au Journal officiel, confirmant cette opération sur cette zone litigieuse et dont le déclassement est écologiquement dangereux, compte tenu de la proximité avec l’océan.

    En définitive, il ne manque pas de voix pour soupçonner la mairie de convoitises sur ces terres.

     

    Laisser un commentaire