Ballon d’Or: malgré Mané, le football africain reste hors podium

La cérémonie du Ballon d’Or 2019 a vu Lionel Messi être récompensé pour la 6e fois de sa carrière. Sadio Mané, qui comptait parmi les favoris après sa belle année, termine au pied du podium. Depuis le sacre de George Weah en 1995, aucun footballeur africain n’est parvenu à monter sur le podium.

Avec le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, l’Algérien Riyad Mahrez, l’Egyptien Mohamed Salah et les Sénégalais Kalidou Koulibaly et Sadio Mané, le continent africain n’avait jamais été autant représenté parmi les finalistes du Ballon d’Or que dans cette édition 2019.

En 1995, ils étaient certes six, mais seuls le Libérien George Weah, élu Ballon d’Or, le Nigérian Finidi George (21e) et le Ghanéen Anthony Yeboah (23e) avaient reçu des points. Les Nigérians Daniel Amokachi et Jay-Jay Okocha et le Tchadien Japhet N’Doram n’avaient reçu aucun point.

Ce n’est toutefois pas cette année que « Mister George » verra un Africain lui succéder. Celui qui est depuis devenu président du Liberia restera, pour au moins un an encore, le seul footballeur du continent à avoir soulevé le Ballon d’Or. Il demeure même le seul Africain à être monté sur le podium.

Laisser un commentaire