Bac 2019 : Surplus d’heures de travail sans indemnités : le syndicat des travailleurs à déficience visuelle suspend les corrections

Bac 2019 : Surplus d’heures de travail sans indemnités : le syndicat des travailleurs à déficience visuelle suspend les corrections

Texte alternatif de la bannière

A Thiès, le syndicat des travailleurs à déficience visuelle a décidé de suspendre les corrections des épreuves du baccalauréat  de cette année 2019. Et c’est pour dénoncer le surplus d’heures de travail sans indemnités. 

 « Nous avons un volume de travail et de temps insoutenable. A titre indicatif, nos élèves font cinq (5) heures de temps là ou les autres font trois (3) heures de temps. Nous faisons un travail, que nous sommes seuls à pouvoir faire au Sénégal et nous le faisons avec conscience », explique Michel Ali Tine,  chargé de la communication du syndicat. 

A travail égal, salaire égal !  Michel Ali Tine et ses camarades exigent un meilleur traitement. « La mort dans l’âme,  nous sommes à ça (Sic). La semaine dernière, notre secrétaire général a fait une sortie pour dénoncer nos conditions de travail. Mais depuis lors, aucune réaction venant de notre ministère tutelle. Alors, puisque tel est le  cas, nous avons décidé ce matin de nous faire entendre, et c’est en, croisant les bras. Nous ne réclamons rien d’autres que d’être pris au sérieux et que notre travail soit rémunéré à sa juste valeur », confient-ils au micro de iRadio. 

Laisser un commentaire