Attaque de Nyassia : Le cri de cœur de l’Imam de Bignona

L’imam de Bignona (Basse-Casamance), El Hadji Ousmane Fansou Bodian, appelle appeler l’État et le Mfdc (Mouvement des forces démocratiques de Casamance) à cesser toutes exactions et à privilégier le dialogue. Le chef religieux a saisi l’occasion de la cérémonie officielle de la 28e édition de son gamou, vendredi, pour lancer son cri de cœur.

« C’est cette volonté-là que le khalife a exprimé par ma voix pour demander que l’État du Sénégal et le Mfdc se réunissent autour d’une table pour négocier afin de ramener la paix définitive dans notre région, a déclaré au nom du khalife, sur la Rfm Bourama Bodian, président du comité d’organisation du gamou. Nous sommes en retard de trente ans, nous sommes dans une situation qu’on ne peut pas expliquer. »

L’Imam ratib de Bignona se prononce après l’attaque de Niambalang, situé dans la commune de Nyassia (région de Ziguinchor), qui a fait un mort et de nombreux dégâts matériels.

 

Auteur: Seneweb News

Laisser un commentaire