Arrêté Ousmane Ngom : Amnesty et la LSDH portent plainte contre le Sénégal

Arrêté Ousmane Ngom : Amnesty

L’Arrêté Ousmane Ngo interdisant des manifestations au centre ville de Dakar,  continue de faire débats. Amnesty et la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) ont porté plainte contre le Sénégal devant la Cour de le justice de la Cedeao, pour violation des droits de l’homme.

Les deux organisations de défenses des droits humains réclament à travers une requête déposée par Me Assane Dioma Ndiaye, 500.000.000 FCFA à titre de réparation.

Amnesty et la Ligue sénégalaise des droits humains demandent à la Cour de justice de « constater la violation par l’Etat du Sénégal de la liberté de réunion, la violation par l’Etat du Sénégal de la liberté d’expression et la liberté de circulation ».

PressAfrik

Laisser un commentaire