An 17 du naufrage du bateau le Joola : pour la première fois, les orphelins livrent leurs doléances

An 17 du naufrage du bateau le Joola : pour la première fois, les orphelins livrent leurs doléances

Ziguinchor, la région sud du Sénégal, qui a enregistré le plus grand nombre de victimes lors du naufrage du bateau le Joola, le 26 septembre 2002, a procédé à la cérémonie commémorative de la 17ème anniversaire du drame, ce jeudi matin, au cimetière de Kanténe. En présence du ministre des Armées, Me Sidiki Kaba et d’autres autorités étatiques, les orphelins ont parlé, pour la première fois, pour formuler leurs doléances.

Les orphelins réclament le renflement du bateau le Joola pour, disent-ils, se recueillir et faire le deuil de leurs parents disparus. Mais également, ils veulent que justice soit rendue pour situer les responsabilités des vrais responsables de ce drame.  

Entre autres recommandations, ces enfants demandent au président de la République Macky Sall de faire de ce 26 septembre, un jour férier pour qu’ils puissent commémorer le naufrage du bateau dans la sérénité. 

Les orphelins qui, aujourd’hui, sont à moins d’un (1) an de l’âge requis pour l’allocation qui leur est réservée (18 ans), ont aussi demandé au chef de l’Etat de rectifier le décret portant création de l’Office nationale des pupilles de la Nation (Onpn). Car, selon eux, ce décret est plein d’injustices, « beaucoup d’orphelins ont été écartés », martèlent-ils. Avant d’annoncer que 800 orphelins porteraient leur voix pour réparer cette injustice.  

En conclusion, ils demandent aussi que la prise en charge des pupilles de la Nation soit prolongée jusqu’à l’âge de 21 ans.

Laisser un commentaire