Affaire Ousmane Sonko: Adji Raby Sarr est finalement perdue par ses incohérences

Les PV des auditions de la masseuse Adji Sarr ont recueillis des indices concordants qui témoignent de l’ampleur des incohérences et des verbiages qui ne font qu’exposer la plaignante et tous ceux qui sont derrière elle.

Face au enquêteurs, selon Pape Alé Niang, il a été demandé à Adji s’il y avait une autre masseuse dans le salon en présence de Sonko. Elle  répondit par l’affirmative et  précise que cette masseuse s’appelait Maman Bâ.

A la question de savoir si elle avait demandé à  Aïssata Bâ de sortir du salon, Adji Sarr répondit par l’affirmative avant d’ajouter que c’est Sonko qui lui avait fait signe de faire sortir la dame.

Seulement notre source d’en tirer la conclusion qu’on ne peut être victime de viols réplétifs et commanditer la sortie de l’autre masseuse  à quelle fin. Aussi lors de son audition, Aissatou Bâ a expliqué que Adji Sarr lui avait proposé de lui offrir 100.000 et qu’elle lui expliquerait après.

Laisser un commentaire