Accident à Bignona : Le sang a encore coulé…

    Accident à Bignona :

    Un mort et 3 blessés dont 1 dans un état grave, c’est le bilan d’une collusion ce mardi, à hauteur des rizières de Kabaline, à Kagnobon, localité située dans le département de Bignona. 

    A en croire Seneweb, le chauffeur du véhicule particulier, immatriculé DK 6187 BC, a perdu le contrôle en voulant éviter un troupeau. Les victimes se rendaient à la mairie pour déclarer un mariage. Ils ont été évacués à l’hôpital régional de Ziguinchor par les sapeurs pompiers. Une enquête a été ouverte+ par la gendarmerie.

    Les accidents  s’expliquent par le dysfonctionnement du système de circulation dans lequel interagissent le type de véhicule, la voie, le comportement de l’usager, les politiques locales…avait soutenu le général à la retraite Lamine Cissé, Pca du comité de pilotage de Partners West Africa (Pwa).

    532 morts par an

    Au niveau national, sur une période de quatre ans, entre 2014 et 2017, le pays a perdu 2 mille 130 personnes sur les routes, soit une moyenne annuelle de 532 morts . «C’est trop pour une population de 14 millions d’habitants, un parc automobile de 600 mille véhicules. Quand on fait le ratio, on est de très mauvais élèves», s’est indigné Matar Faye, directeur exécutif de la Nouvelle prévention routière du Sénégal ; d’où la nécessité pour chacun de renforcer sa vigilance, mais aussi la formation qui est un levier de changement de comportements.

     ignorance des règles de circulation…

    «Tous les comportements discourtois observés sur la route relèvent d’un manque de formation, de l’ignorance des règles de circulation, mais également de l’inaptitude à la conduite et d’une certaine indiscipline», dénonce M. Faye, par ailleurs président du comité de pilotage de la Pwa, renseigne le Quotidien.

    Laisser un commentaire