20 millions de FCFA fixés pour la caution aux élections locales : Une caution qui sera discutée…

Texte alternatif de la bannière

La caution fixée mercredi soir à 20 millions FCFA soit 10 millions pour les locales et 10 autres millions pour les départementales, par le ministre sénégalais de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, fera l’objet d’une nouvelle concertation entre les différents acteurs du dialogue national, a fait savoir Moctar Sourang, coordonnateur du Front national de résistance (Frn), joint par PressAfrik. 

« Nous avons un point de vue que nous défendrons au niveau de la Commission cellulaire du dialogue politique. Nous n’allons pas le dire maintenant, mais cette question va être abordée avec les différents acteurs et sera l’objet d’un consensus. Ce n’est pas notre position qui est importante, mais plutôt celle des différents acteurs », a réagi M. Sourang. 

Il dit ne pas pouvoir, pour le moment, donner un avis positif ou négatif sur la question de la caution. Un consensus sera trouvé avec les différents acteurs et à ce stade le ministre de l’Intérieur pourra prendre en compte les avis.

Bien que le montant soit déjà fixé par arrêté du ministre Aly Ngouille Ndiaye, Moctar Sourang est convaincu que la discussion au niveau du dialogue politique peut changer quelque chose. « La CEDEAO dit, six mois avant, on ne peut pas toucher aux règles du jeux et nous sommes dans le délai ».

« Nous espérons qu’il y aura un consensus au niveau de la commission cellulaire. Si les différents acteurs apprécient la décision du ministre, il n’y a aucun problème. Au cas contraire, on sera obligé de revenir, car les décisions issues du dialogue vont primer sur les décisions administratives », a dit le coordonnateur du Frn.

Laisser un commentaire