Ziguinchor : Deux enseignants revenus pour la reprise des classes sont déclarés positifs au test de la covid-19

Ziguinchor : Deux enseignants

C’est ce qu’on appelle prendre un coup de poing dans la gueule. Alors que de nombreuses personnes se sont déclarées contre la reprise prématurée des classes, retour en classe ordonné par le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, une mauvaise nouvelle est tombée: Deux enseignants revenus à Ziguinchor pour la reprises des cours ont été déclarés porteurs du virus de la covid-19.

S’il avait vraiment besoin d’un signal fort pour se rendre compte du danger imminent vers lequel ils mène les écoliers sénégalais, Mamadou Talla a eu sa piqûre de rappel. « Hier, à en croire des sources médicales de Kewoulo, deux enseignants ont été déclarés contaminés au virus de la covid-19. » Le premier cas, signalé par la région médicale du sud, est un enseignant déjà suivi par les services médicaux depuis son arrivée à Ziguinchor dans l’objectif de reprendre les cours.

« L’enseignant est revenu de la Guinée Bissau alors même que les frontières sont censées être hermétiquement fermées. Et depuis que nous avons découvert son cas et su l’objectif de son retour, on mesure l’effroi qui peut gagner tout le monde. Et, c’est à juste raison que les parents doivent être informés. Et décider librement s’ils vont, malgré tout, envoyer leurs enfants vers les écoles. Parce-que le danger est réel. Et il est déjà à la porte de l’école. » A soutenu une source médicale.

Avec cette découverte, c’est la course aux contacts qui est lancée à dans la capitale de la Casamance. Pour le personnel médical, « il faut refaire le parcours de cet enseignant et mettre toutes les personnes, qui ont croisé son chemin, en quarantaine. » En attendant de mettre la main sur tout ce beau monde, ce sont 24 nouveaux cas qui ont été détectés hier à Ziguinchor. Et la psychose est d’autant plus grande que tous ces cas ont été découverts en 24 heures. « L’autre enseignant contaminé est un des 06 cas contacts du vieux testé positif avant-hier à Ziguinchor. L’enseignant est le fils du vieux infecté. Lui aussi, devait reprendre les cours mardi prochain. » Ont soutenu des sources médicales à Ziguinchor.

PARTAGER
Article précédentCovid-19 : Vers la levée totale de l’état d’urgence
Article suivantMbour : 5 personnes arrêtées pour usage de chanvre indien
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire