Y en a marre avertit : « L’Etat du Sénégal sera responsable, si le pays est … »

    Y en a marre avertit : "L'Etat du Sénégal sera responsable,

    Le régime du président Macky Sall semble être le régime le plus critiqué au Sénégal. Pour certains, ce régime gère le pays de façon « calamiteuse », tel n’est pas le cas avec d’autres. De la confection des cartes d’identité biométrique, au projet de loi, le mouvement « Y en a marre » avertit « L’Etat du Sénégal sera responsable, si le pays est déstabilisé », déclaration faite lors d’un point de presse.

    Face à la presse cet après-midi, le mouvement « Y en A Marre » dit non en rejettant la façon dont les cartes d’identité biométrique ont été conçues qu’il juge « chaotique » en déclarant ceci : « Les sénégalais n’ont pas fini de faire le point sur l’échec de la campagne des cartes d’identité et d’électeur, …« .

    Ils ont aussi parlé d’un autre sujet qui anime actuellement la classe politique sénégalaise, celui du projet de loi visant à modifier le code électoral qu’il qualifie de « loi électorale non consensuelle« .

    « … c’est une regression démocratique de revenir à une modification de la loi électorale sans un accord de toutes les parties prenantes. Cette position de « j’ai ma majorité, je déroule » ne passera pas. Il risque de jeter le doute sur le processus et annonce des contentieux et des violences pendant et après les élections« , martèle-t-il.

    Le 25 mars dernier, nombreux étaient des sénégalais à s’exprimer sur les 6 ans du régime. Et les populations, en tous cas dans selon les médias, jugent négatif le bilan de ce régime. Pour certains, ce régime ne prend pas en compte les préoccupations des populations. C’est ce qui amène le mouvement à dire : « Les sénégalais en ont marre de ces querelles de partis au détriment des préoccupations sociales et des sujets aux enjeux stratégiques« .

    Le mouvement ne compte pas s’arrêter là. Ils sont prêts à engager le combat avec toutes les forces vives pour préserver les acquis démocratiques si toutefois ce régime ne sursoit pas à ce fameux projet de loi à « polémique »

    « Le mouvement Y en a marre prend l’opinion en témoin. L’Etat du Sénégal sera responsable si le pays est déstabilisé« .

    « Il n’y a pas de forclos, il n’y a que des responsabilités désertées« , conclut-il.

    Laisser un commentaire