« Trafic et consommation de substances illicites »: Les célébrités et les prostituées indexées

"Trafic et consommation de substances

En trois ans, 64 femmes ont été arrêtées pour usage de drogue ou trafic international de drogue. Si les unes se cachent, d’autres le font avec une conscience totale. Pour dire que l’usage de la drogue dans le milieu des célébrités, est une réalité au Sénégal, un pays pourtant à forte majorité musulmane. C’est du moins ce qu’il faut retenir de ce dossier publié par nos confrères du quotidien Enquête, intitulé « trafic et consommation de substances illicites : Quand la drogue se féminise« .

En effet. « Beaucoup de célébrités se droguent et pour plusieurs raisons. Souvent, elles le font dans des endroits insoupçonnés et en plein jour. Ce sont des gens qui sont dans le milieu qui les alimentent en drogue. Je peux vous confirmer que les femmes célèbres prennent de la drogue dans ce pays. Il y a en a qui fument quelques joints avant de monter sur scène« , confie une autorité judiciaire cité par le journal.

Quid des raisons ? Elles sont multiples. « Je prenais de la drogue car j’avais un mari qui me dominait au lit. On m’avait soufflé que si je me calme un peu, j’allais être au même niveau que lui. Une chose qui s’est révélée vraie« , confie une dame.

Pourtant, les célébrités ne sont pas les seules à faire usage de stupéfiants. Selon une source judiciaire qui a requis l’anonymat, « Dans plusieurs cas, ce sont les prostitués qui le font. Elles disent qu’il leur faut quelque chose pour pouvoir tenir sur plusieurs hommes, en une seule nuit. Soit c’est la drogue ou l’alcool. Elles soutiennent aussi que la drogue leur permet d’affronter la réalité. Elles sont dans un métier qui leur interdit d’être lucides. Du coup, elles sont dans l’obligation d’en prendre pour pouvoir tenir« .

Laisser un commentaire