Touba : Pour des faveurs sexuelles, un coiffeur se fait passer pour un émigré

Le coiffeur M.M âgé de 31 ans a été déféré la semaine dernière au tribunal de grande instance de Diourbel pour harcèlement sexuel, chantage, diffusion d’images à caractère pornographique et menaces.

Habitant, dans la localité de Ndindy à Touba, le coiffeur sénégalais en vue d’entretenir des relations sexuelles avec une dame mariée, lui aurait fait croire qu’il vit à l’étranger.
La dame mariée de 20 ans se son connu à travers Facebook et conversaient via WhatsApp, où il lui aurait déclaré son amour.
Quelques jours après, le faux émigré lui envoie un message pour un court séjour à Dakar et lui donne un rendez vous à Touba pour une séance intime.
La victime en informe à son mari pour se débarrasser de l’imposteur. La rencontre devait se tenir vers 20heures à Darou Marnane mais la victime n’était pas sur le lieu de la rencontre. Ainsi, le coiffeur continue de lui faire des menaces de publier leur conversations pour ternir son image auprès de son mari.
Un nouveau rendez vous est alors fixé au marché Okass, après avoir informé les hommes du commissaire Thiobane de Ndamatou à travers une plainte.
Le faux émigré coiffeur est tombé dans le piège de la victime en compagnie des hommes du commissaire Thiobame en possession des produits aphrodisiaques, rapporte Seneweb.

 

Laisser un commentaire