Terrorisme: Libéré ce matin, l’islamiste Djamel Beghal a quitté le territoire français

Terrorisme: Libéré ce matin, l'islamiste Djamel

Considéré comme le mentor de deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, l’islamiste Djamel Beghal, 52 ans, est sorti de prison ce lundi 16 juillet 2018 et a été aussitôt expulsé vers son pays d’origine, l’Algérie, selon l’Agence France-Presse.

L’islamiste algérien Djamel Beghal, déchu de sa nationalité française obtenue dans les années 1990, a été expulsé vers son pays natal aussitôt après sa sortie de la prison de Vezin-le-Coquet, dans l’ouest de la France. Il y purgeait une peine de 10 ans de prison pour un projet d’évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à perpétuité pour l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en 1995 à Paris.

Il est sorti « vers 05h30 (heure française, NDLR) en vue d’être reconduit à la frontière », selon une source syndicale citée par l’Agence France-Presse. Il a ensuite quitté le territoire national français peu après 10h30 à partir de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en direction d’Alger. Djamel Beghal avait été déclaré expulsable dès 2007, deux ans après une première condamnation à dix ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste.

M. Beghal est considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris. Il était dans le viseur des autorités françaises depuis le milieu des années 1990. Les autorités, qui souhaitaient le voir retourner en Algérie, pays qu’il avait quitté à l’âge de 21 ans, discutaient depuis plusieurs semaines avec Alger des conditions de son retour.

(Avec AFP)

Laisser un commentaire