Tentative de meurtre: Un jeune Libanais tire à bout portant sur un vigile

Tentative de meurtre: Un jeune Libanais tire

0

Les habitants du plateau dans la Rue Amadou Assane Ndoye X Mass Diokhané ont été surpris par des coups de feu tirés par un jeune Libanais connu sous le pseudonyme de Ekay, sur le vigile Ibrahima Mballo.

Ce dernier amené à l’hôpital a finalement porté plainte au niveau du Commissariat central de Dakar. Certaines personnes seraient en train de s’activer pour le tirer d’affaire. Les habitants du quartier du Plateau sont sous le choc. Ils sont à la merci des humeurs d’un jeune homme qui sème la panique à chacune de ses sorties. Les habitants de la Rue Amadou Assane Ndoye ne comprennent pas pourquoi après chaque bévue, Ekay est libéré.

Très connu des services du Commissariat de la sureté urbaine qui mène l’enquête, le jeune homme a été arrêté la semaine dernière mais avec les interventions notées à gauche et à droite, il a fini par être libéré. Après le coup de feu, les agents de la sûreté urbaine, sont partis hier sur les lieux pour passer à la simulation des faits avec le prévenu.

Le vigile Ibrahima Mballo, touché à la hanche a eu plus de peur que de mal. De retour de l’hôpital, il a décidé de porter plainte. Hier, il a présenté le pistolet caché derrière le frigo de la maison aux limiers.

Tout est parti d’une banale dispute dans la nuit du 13 au 14 août aux environs de 4 heures du matin. Le jeune homme «Ekay » sans doute mécontent des réponses du vigile a dégainé un pistolet avant de tirer à bout portant sur Ibrahima Mballo. Celui-ci qui a eu la chance de sa vie, a vu la balle logée dans sa hanche.

Selon des indiscrétions de l’enquête tout laisse croire que le jeune homme était ivre. Les habitants rencontrés croient que quelques heures auparavant, il s’en est d’abord pris à un certain Chérif, un pygmée assez connu au centre ville, qui a l’habitude de s’asseoir en face du ministère de l’Intérieur.

Il a voulu l’étrangler mais les policiers en faction aux alentours du ministère l’ont hélé et il a fui. C’est ainsi qu’il s’en est pris après au vigile. Actuellement, certaines personnes s’activeraient pour le tirer d’affaire. Il risque d’être déféré aujourd’hui au parquet si les médiations échouent.

(Le Témoin)

Laisser un commentaire