Tambacounda: les 19 jeunes impliqués dans l’attaque de la brigade de la gendarmerie attendue à la barre, ce mercredi

Les 19 jeunes impliqués dans l’attaque de la Brigade de la gendarmerie dans le département de Bakel seront édifiés sur leur sort, ce mercredi. Leurs parents demandent déjà, la clémence de la justice. Ils ont rencontré hier, le gouverneur de Tambacounda pour implorer son pardon.

Pour rappel, ces jeunes du village ont sollicité l’autorisation du Maire de la commune pour l’utilisation du terrain. Cette autorisation donnée a été assortie de trois conditions : tenir une réunion avec tous les jeunes du village pour trouver un consensus, si le consensus est trouvé l’utilisation du terrain est autorisée et enfin, en cas de mésentente reporter la compétition. Mais ces jeunes ont décidé de jouer malgré l’arrêté du ministre de l’Intérieur interdisant les rassemblements.

Informés, les gendarmes se sont rendus au terrain pour arrêter le match et amener avec eux les responsables de l’organisation El Hadji Koita président de la commission jeunesse et sport plus deux étudiants. Non-contents de cette arrestation, les jeunes se sont rendus à Aroundou vers 22 h 00 au poste de la gendarmerie pour libérer les trois responsables avec des jets de pierre jusqu’à la blessure de deux gendarmes.

Laisser un commentaire