Sonko annonce une autre manif pour ce 29 juin : “Soit Macky m’arrête, soit il me tue”

Sonko annonce une autre manif pour ce 29 juin : "Soit Macky m'arrête, soit il me tue"

La coalition d’opposition Yewwi Askan Wi-Wallu compte le remettre ça, ce 29 juin, après la manifestation de vendredi dernier. L’annonce a été faite par le leader du Pastef. Et pour cette fois-ci, Ousmane Sonko compte bien y participer pleinement.

“Il n’y aura que deux possibilités le 29 juin : soit Macky m’arrête, soit il me tue”, a déclaré Sonko. Il renseigne d’ailleurs que la lettre d’information sera déposée ce lundi même.
Selon toujours Sonko, la manifestation se fera sous une autre forme, avec la “formation de pôle au Sud, au Nord, entre autres”.
En outre, Ousmane Sonko demande à la population d’organiser “des manifestations spontanées dans toutes les localités où des personnes ont été arrêtées”, comme cela a été le cas à Ziguinchor.
A ce propos, le leader du Pastef a affirmé que le mot d’ordre venait de lui et qu’il en assumait l’entière responsabilité. Il encourage les autres localités à faire de même.
https://youtu.be/RkPMAnGbwXU
“Je vous assure que si cela se fait pendant deux jours, le régime de Macky Sall pourrait même tomber”, a estimé le leader de Yaw. 
Autre plan d’action : “Le chant des casseroles”. En effet, Ousmane Sonko a demandé aux populations, en particulier “ceux qui ne sont pas d’accord avec la gestion du président Sall”, de faire, ce mercredi 22 à partir de 20 h, “du bruit avec des casseroles pendant 10 minutes, pour les maisons et des klaxons pour les véhicules”. Selon lui, “c’est une manière de montrer leur désaccord par rapport au régime actuel”.

Laisser un commentaire