Société: Le DG Aliou Mara renforce l’Education nationale avec 250 tables-bancs offerts aux écoles de la Sicap Liberté

Société: Le DG Aliou Mara renforce

L’enceinte de l’école élémentaire Liberté 1 de la Sicap a été le théâtre d’un événement que les citoyens veulent voir redoubler dans leurs quartiers. Ce samedi, c’est le DG Aliou Mara qui a convié les populations de Sicap Liberté pour leur offrir 250 tables bancs destinés aux écoles de la commune. Et si la cérémonie de remise de dons a été un moment solennel de communion, c’est que la personnalité du bienfaiteur du jour y est pour beaucoup.

S’il y a un homme qui n’est pas resté muet face aux criardes conditions de l’école sénégalaise, c’est bien le DG Aliou Mara. Interpellé sur la déplorable situation des écoles de sa commune -Sicap Liberté-, M. Mara a décidé de mettre la main à la poche. Et à apporter son concours à l’édifice national qu’est la formation de futurs citoyens de ce pays. De concert avec ses camarades du comité électoral de Benno Bok Yaakar, l’ancien élève de l’école élémentaire de Liberté 1, a décidé de s’investir pour permettre aux élèves d’étudier dans de meilleures conditions. Pour cela, le coordinateur de l’APR à la Sicap Liberté a offert 250 tables-bancs aux élèves de la commune. S’il en est arrivé à poser cet acte de générosité, très apprécié par le corps enseignant comme par les parents d’élèves, c’est que Aliou Mara a vu que, dans certaines classes, des élèves sont obligés de s’asseoir à 4 voire à même le sol, sur des nattes. Et lui, le natif de cette commune qui lui a tout donné, ne peut se satisfaire de la fatalité.

Conscient que l’État, à qui revient la responsabilité de fournir des classes décentes pour l’éducation des enfants, ne peut tout faire, M. Mara a décidé qu’il était logique que les compagnons du président puissent mettre leurs contributions à la construction d’une société moderne. Où les problèmes de la cité doivent être réglés par ceux qui en ont les moyens. Soutenu dans sa démarche par l’ensemble des responsables de la communes, M. Mara, -qui procédait à la cérémonie de remise des dons ce samedi à l’école Liberté 1- a vu la participation de M. Santy Agne, le maire de la commune. Mais aussi la présence remarquée de Mme Anta Sarr Diackou, la déléguée générale à la protection sociale et à la solidarité nationale comme celle de Mme Fatou Ndiaye Dème, la directrice de la Famille et de la Protection des groupes vulnérables. Distribués aux 6 écoles de la commune, dont le CEM Birago Diop, ces tables-bancs viendront au secours des mobiliers déjà existants. Ou manquants.

Touché par cet acte de haute portée, le corps enseignant a tenu à remercier le bienfaiteur de l’école. Et formuler des prières à l’endroit de M. Aliou Mara. « Mêmes si ce n’étaient que 5 tables-bancs qu’il nous a donnés, cela aurait permis à 10 élèves de s’asseoir confortablement et d’étudier convenablement. Et pour cela, nous prierons pour que Aliou Mara puisse continuer à avoir les moyens de faire ce genre de gestes« , a déclaré le porte-parole des directeurs d’école, de la commune. Alors que, à l’orée de la prochaine présidentielle, les politiques ont commencé à se créer le chignon et à se dresser des portraits de sympathisants de Daesh, à la Sicap Liberté c’est l’unanimité qui a été constatée en cet après-midi de dons.

Et si le bienfaiteur du jour a été salué avec révérence, c’est parce que Aliou Mara est, ici, connu de tous comme un homme jovial, un rassembleur, un orfèvre des bons mots et un gentleman avéré jusque dans l’adversité politique. « Jamais pris au dépourvu en train de dire du mal de l’autre. » Ont reconnu tous. C’est pourquoi lorsqu’un homme, comme lui, appelle à une rencontre, c’est tous les enfants de la Sicap qui sont venus répondre. Et lorsque l’objet de cet appel va permettre à des enfants, peu importe l’appartenance politique de leurs parents, d’étudier décemment, les Sicapois ne sont qu’admiratifs devant cet homme du consensus. « Ce genre d’action ne pourra pas tomber dans l’oubli. Et ce geste, fait par Aliou Mara, c’est nous de l’opposition qui en parlerons le mieux dans ce pays. Parce qu’il améliore les conditions de vie des populations de Sicap. » A déclaré Pape Diop, un conseiller municipal Pds de la mairie.

Laisser un commentaire