Sénégalais tué à Atlanta : Oumar Mbodj aurait été victime de guet-apens de la part de ses amis

Du nouveau dans l’affaire du jeune Sénégalais tué à Atlanta. D’après la famille de la victime, il s’agit d’un guet-apens. Selon « Les Echos », un de ses amis avec qui il était dans la voiture a été arrêté pour les besoins de l’enquête.

Si la thèse avancée par la famille est avérée, beaucoup d’amis du jeune Oumar Badji vont tomber. D’après l’oncle de la victime, Oumar Diagne, son neveu était sorti déposer un ami qui avait dîné ce soir-là chez eux. En cours de route, il a rencontré d’autres de leurs amis qu’il a aussi pris dans la voiture.

 

Alors que tout se passait bien avec la bande à bord, Oumar Mbodji, qui était au volant, va se faire attaquer par un groupe d’agresseurs. « Il voulait lui prendre sa montre en diamant qu’il portait », révèle son oncle dans « Les Echos ».

Mais devant l’opposition farouche d’Oumar Mbodj, des balles ont été tirées. Moment choisi par ses amis pour prendre la poudre d’escampette. « Ils ont pris la fuite juste après. Les jeunes qu’il avait pris en cours de route ne sont pas restés. C’est ce que son ami, qui était dans la voiture au début avec lui, a révélé à la police. C’était un coup monté, déjà préparé », soutient l’oncle.

Laisser un commentaire