Sénégal: En visite à Popenguine, Macky Sall s’incline devant la jeune génération

Sénégal: En visite dans le Saloum

En route pour l’inauguration du tronçon Fatick-Kaolack, le chef de l’Etat a fait un détour vers la résidence secondaire des présidents sénégalais. A l’école élémentaire Armand Ndiaye, l’établissement voisin de la seconde résidence présidentielle de Popenguine, Macky Sall a promis de réaliser des travaux de réhabilitation. Aussi, face à cette jeunesse bruyante et curieuse, le chef de l’Etat s’est incliné pieusement devant leurs doléances.

S’il y a une photo qui, plus que mille mots, résume bien la visite du chef de l’Etat dans le Sine-Saloum, c’est bien ce cliché inédit de Macky Sall s’inclinant, pieusement, devant des potaches de l’école élémentaire Armand Ndiaye de Popenguine. Alors qu’il se rendait à Fatick puis à Kaolack pour inaugurer ce tronçon réalisé par les entreprise Lefebvre, de Bara Tall, le président Macky Sall s’est arrêté pour écouter de jeunes écoliers. Après avoir pris du temps à échanger avec eux, Macky Sall a déclaré que « écouter les enfants, c’est entendre les vérités du temps. »

Visiblement ému par cette rencontre inattendue, Macky Sall a confié à son entourage qu’il est « ravi d’avoir entendu de ces jeunes élèves, de Popenguine, l’aspiration profonde à réussir, dans une école apaisée et propice à l’éclosion de la connaissance, de la compétence et du savoir être. » Cette rencontre entre les écoliers et le chef de l’Etat intervient presque deux semaines après qu’une jeune élève ait fait le buzz lors de la visite de la délégation des participants au sommet pour le partenariat mondial pour l’Education.

Au cours de cette rencontre capturée par des caméras occidentales et nationales, une jeune écolière avait révélé que l’effectif de sa classe est subitement passé à 28 élèves; et cela à 3 jours de l’arrivée d’Emmanuel Macron. Cette vidéo devenue subitement virale  a été utilisée comme du pain béni par l’opposition qui a vu, en elle, une tentative du gouvernement de maquiller la réalité dramatique de l’école sénégalaise. Ce nouvel échange entre le chef de l’Etat et des élèves qui lui ont raconté les dures réalités de leur école confirme l’attachement des autorités sénégalaises à cette école publique qui a formé tant de hauts cadres de ce pays.

  

Laisser un commentaire