Sénégal: Human Right Watch révèle L’exploitation sexuelle dans les écoles secondaires

Sénégal: Human Right Watch

Human Right Watch publie jeudi prochain un rapport dénommé « ‘Ce n’est pas normal : exploitation sexuelle, harcèlement et abus dans les écoles secondaires au Sénégal« . Cette étude met à nu « les abus commis contre les filles dans les écoles secondaires, principalement par les enseignants et les responsables des écoles« .

Elle pointe des « cas d’enseignants qui abusent de leur autorité en ayant des relations sexuelles avec leurs élèves en échange d’argent pour leurs frais scolaires, de bonnes notes, de la nourriture ou d’articles tels que des téléphones portables et de nouveaux vêtements« .

« Dans certains cas, signale le rapport résumé dans un communiqué parvenu à Seneweb, les filles tombent enceintes et abandonnent définitivement l’école. Ces relations sexuelles, et les cas d’exploitation sexuelle et de harcèlement, constituent des crimes d’abus sexuels sur des enfants en vertu du code pénal sénégalais. »

Face à cette situation, « Human Right Watch appelle le gouvernement du Sénégal à adopter rapidement des mesures clés pour mettre fin à ces pratiques illicites dans ses écoles, notamment en signalant systématiquement toute allégation d’exploitation sexuelle, et en adoptant un code de conduite national ainsi qu’une politique interdisant spécifiquement toutes les formes de violence sexuelle à l’école« .

Laisser un commentaire