Reprise des audiences: Les magistrats disent niet à Macky Sall et refusent de sacrifier le peuple

Reprise des audiences:

C’est vers un nouveau bras de fer qu’on tend dans les relations de l’Etat avec les magistrats du Sénégal. Invités par leur hiérarchie à retourner au travail, les magistrats sénégalais ont fait savoir que la situation sanitaire du pays ne leur permet de travailler sereinement. Et ont de ce fait refuser la réouverture des salles d’audience.

Les magistrats ont fait savoir qu’ils refusaient la reprise des audiences des tribunaux. Et c’est l’Union des magistrats du Sénégal, dirigée par Souleymane Telico, qui a fait savoir son désaccord. Cette annonce fait suite à la demande du ministre de la justice de voir les audience reprendre ce matin. Comme l’avait ordonné le chef de l’Etat, dans son adresse à la nation du 11 mai dernier, le ministre de la justice à l’instar de ses collègues des autres cabinets voudrait voir les siens reprendre le cours normal de la vie. Mais, à en croire des sources de Kewoulo, « l’Ums n’est pas d’accord pour reprendre le travail ce lundi. »

Selon ces sources judiciaires, consultées par Kewoulo, « les magistrats ont affirmé que la situation de la maladie demeure préoccupante« . Et fort de ce constat, les hommes et femmes chargés de dire le droit ont demandé à leurs présidents de juridiction de refuser de se soumettre à cette invitation et de « privilégier la santé du personnel et des justiciables ». Comme on le voit avec les magistrats, la révolte gagne du terrain. Avec les juges, ce sont les élèves qui avaient fait savoir leur refus de retourner à l’école le 2 juin comme les y avait invité Mamadou Tall, le ministre de l’Education nationale plus préoccupé à sauver une année scolaire compromise que de sauvegarder des vies de jeunes innocents.

4 Commentaires

Laisser un commentaire