Prière du vendredi : La police embarque l’imam de Guinaw Rails

Les forces de l’ordre sont déterminées à faire appliquer l’arrêté portant fermeture provisoire des mosquées à Dakar. La preuve par ce qui s’est passé à Guinaw rail norld, dans la banlieue dakaroise.

Prière

Malgré l’arrêté du gouverneur de Dakar,  Libération Online nous apprend que l’imam avait ouvert la mosquée et s’apprêtait à diriger la prière. Mais la police a débarqué sur les lieux pour disperser la foule avant de l’arrêter.

Bataille rangée

Il s’en est suivi une bataille rangée d’autant que certains fidèles étaient décidés à « récupérer » leur imam des mains de la police qui a usé de grenades lacrymogènes. Aux dernières nouvelles, l’imam a été libéré et sommé de faire la prière…chez lui.

Laisser un commentaire