Présidentielle 2019 : Sonko taquine Macky à propos de sa danse

Présidentielle 2019

Ousmane Sonko a fait le tour de la région de Louga. Il a eu droit, hier, à une grande mobilisation, lors d’un meeting à Daara Djolof. L’homme a été plongé dans une foule qu’il n’a trouvée nulle part ailleurs depuis le début de la campagne. Une mobilisation dans les rues de Daara qui porte la marque d’Idrissa Samb, Inspecteur des impôts, et d’El Hadj Malick Ndiaye, chargé de la communication du parti. Ragaillardi par la foule, Sonko s’est montré très taquin.

D’après le leader du Pastef, Macky Sall n’ose plus aller dans les localités. Il se borne à payer des mobilisations, du fait de la situation du pays. « Partout où nous sommes passés, il n’y a que des difficultés. S’il lui restait un peu de respect, il se garderait de passer son temps à danser le « wango », accompagné par son chanteur. S’il savait le faire, à la limite, mais il ne sait pas. La danse d’un lourdaud est insipide« , raille-t-il.

Le numéro un des patriotes a profité du prétexte de la commémoration de la disparition de Cheikh Anta Diop pour lui rendre hommage. Il a demandé aux Sénégalais de s’inspirer de personnalités comme lui, au lieu de suivre les anti-modèles. « L’histoire du Sénégal a été volée, à un certain moment. Ceux qu’on veut nous donner comme références politiques ne le sont pas. Les vraies références sont Cheikh Anta Diop et Mamadou Dia. Si on leur avait confié le pays, le Sénégal serait comme le Maroc, et même plus’’.

Laisser un commentaire