Meurtre de Marème Diagne: «Il faut rétablir la peine de mort, c’est l’unique solution» (Cifar)

Le Coordonnateur de la confédération internationale des familles religieuses (Cifar), Serigne Modou Bousso Dieng, s’est dit «profondément consterné» suite au meurtre à Thiès de Marème Diagne impliquant son ex petit-ami, Assane Gueye. Pour le marabout et homme politique, la peine de mort est la seule solution pour stopper de tels crimes dans ce pays.
«C’est ignoble et lâche de s’en prendre à une femme sans défense. Psychologiquement, un homme qui se regarde bien ne doit pas lever la main sur ces êtres sans qui, la vie n’aurait de sens. Il est temps de mettre un terme aux barbaries contre les femmes au Sénégal. Nous exigeons de Macky Sall et son gouvernement, la prise immédiate de mesures pour stopper cela. Il faut rétablir la peine de mort. C’est l’unique solution contre ces crimes qui sont notés partout”, a-t-il tonné.
Allant plus loin dans sa plaidoirie pour les femmes, le président de l’Union des groupes patriotiques (Ugp) dira que «l’Etat du Sénégal leur doit protection et accompagnement. Je me place en avocat pour leur défense contre les actes indignes dont elles sont victimes. Portez votre choix sur moi en 2024, je rétablis la peine de mort».

Laisser un commentaire