«Un manque de respect notoire», ce qui s’est passé à Tivaouane qui a énervé Sonko, Khalifa Sall, Barth et Cie

Lors de la célébration du Gamou aux Champs des courses de Tivaouane, les ténors de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) dont Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aida Mbodj, Ahmet Aidara…, ont fait une délégation pour aller rencontrer le guide des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy. Mais leur voyage dans la ville sainte est loin d’être celui qu’ils espéraient, d’après Le Quotidien.

D’après le journal, ces leaders de YAW se sont rendus au domicile de Serigne Moustapha Sy après leur arrivée à Tivaouane. Mais au lieu de les accueillir, le guide religieux a invoqué un agenda chargé et d’autres contraintes pour laisser son fils, Mame Cheikh Tidiane Sy, recevoir ses hôtes. Un premier accroc sans trop d’importance pour Sonko, Khaf et Cie.
Ensuite, au cours de la cérémonie officielle, Serigne Moustapha Sy n’a, à aucun moment, fait une mention sur son ralliement à la coalition Yewwi Askan Wi. D’après le journal, si ces leaders de YAW sont restés zen devant les journalistes, c’était tout le contraire une fois en coulisse.

D’après la source, certains n’ont pas manqué de pester contre ce qu’ils assimilent à «un manque de respect notoire». Au point que certains d’entre eux se sont interrogés à voix hau­te : «Mous­­tapha Sy est connu pour ses changements d’humeur et d’orientation. Son attitude cacherait-elle un quelconque revirement prochain ?»

Laisser un commentaire